Comment suivre une formation en gestion de patrimoine ?

La formation en gestion de patrimoine (voir ce lien) mène à l'obtention d'un certificat de conseiller en la matière. Elle s'adresse à un public ayant une expérience du domaine pour lui permettre d'approfondir ses connaissances juridiques, financières et fiscales, et d'acquérir des outils qui l'aideront à gérer ses activités au quotidien.

Les prérequis

Les candidats devront justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans ou plus dans une activité en liaison avec la gestion de patrimoine, ou être titulaires d’un diplôme bac+2 dans une discipline juridique, ou d’une capacité en investissement et patrimoine.

Formation gestion de patrimoine

Souvent, le candidat participe à un entretien d'évaluation, avant de présenter son dossier de candidature.

La structure de la formation

L’organisation du cursus dépend de l’organisme formateur. Par exemple, elle peut comprendre un crédit horaire de 91 heures qui sont réparties sur un certain nombre de mois, pour donner aux candidats la possibilité de choisir leurs sessions en fonction de leur progression.

La structure de la formation en gestion de patrimoine peut s’articuler autour d’un tronc commun, et de modules complémentaires au choix pour permettre aux étudiants de couvrir des besoins spécifiques. Dans une telle structure, le tronc commun va traiter de la gestion et de la transmission du patrimoine, de l'assurance-vie et des questions en rapport avec l’imposition sur les revenus.

Les modules complémentaires pourront se rapporter à :

  • la gestion et l'optimisation,
  • la fiscalité et le patrimoine immobilier,
  • la gestion et la transmission, ou
  • la fiscalité et les implications internationales.

L'examen

Cet examen mène à l'obtention du certificat de conseiller en gestion de patrimoine. Sa structure dépend de celle de la formation. Généralement, il comprend une épreuve écrite, ensuite soit un projet tutoré ou une présentation orale devant un jury d'examen composé de professionnels.